N.-D. de Paris pleure, Leuze rit

 
Focus-archi-magazine-architecture-LeuzArena-Mlotte-vue-exterieur.jpg

LeuzArena, temple sportif évolutif  


Déjà victime de son succès, le temple sportif LeuzArena va encore grandir de 2.700 m2 au centre de la Wallonie picarde. D’ici septembre 2020 (?), les deux nouvelles salles à 2 millions € vont profiter aux basket-volley-ping-pong. Mais aussi remises en condition, boxe, danse ou encore pétanque handisport. Une spectaculaire charpente-voute en bois de l’ex-passé industriel des lieux sera conservée et habillera l’un des deux volumes supplémentaires du hall sportif évolutif. 

Le centre de la Wallonie picarde doit posséder l’un des plus beaux centres sportifs de Wallonie, voire du pays. L’outil a élu domicile dans une ancienne usine textile, le site Motte à Leuze en Hainaut, ancienne cité bonnetière qui accueille déjà la prison conçue par l’association momentanée des Néerlandais de Storimans Wijffels Architecten, d’Assar et de DDS+. Désaffecté depuis 2002, l’ancienne filature-chancre a été acquis par Leuze pour l’euro symbolique. Les seuls travaux de mise hors eau ont avalé plus de 5 millions € de subsides. En une décennie, LeuzArena a grandi à 6.000 m2, joue dans la cour des grands depuis l’été 2016 et tourné à pleine capacité.

Victime de son succès

Entre plateau omnisports, mur d’escalade  et arts martiaux, le bijou signé par Oraes Architectes à plus de plus de 10 millions € accueille 1.500 utilisateurs/jour, clubs et écoles, mais aussi des joutes comme les championnats de Wallonie de judo ou peut-être, fin de l’été à venir, les futurs championnats du monde d’indiaka, un jeu de paume composé d’un socle en mousse surmonté de plumes à envoyer sur le terrain adverse. Face à une cette saturation déjà observée, le temple sportif évolutif va exploiter 2.700m2 supplémentaires, en principe d’ici la rentrée 2020.

Approuvé déjà à la mi-2017 par l’exécutif local, le double aménagement au dernier étage de l’ex-fleuron textile de la rue de Tournai va recevoir son subside-sésame de 1,156 million € qui vient d’être accordé. Cette dernière phase d’aménagement en nouveaux plateaux sportifs de l’ex-site Motte va comporter une relique spectaculaire: l’impressionnante charpente-voute en bois conservée qui ornera la première salle, lieu de pratique des sports collectifs: basket, volley et indiaka. Des gradins pourront y accueillir 400 spectateurs. Le deuxième volume pourra être scindé en plusieurs espaces modulables et abritera remises en forme, fitness, piste de danse, ring de boxe, salle musculation et tennis de table.

© ORAES Architectes

Par Philippe Golard

Focus-Archi-magazine-architecture-Leuze-Motte6.jpg
Focus-Archi-magazine-architecture-Leuze-Motte3.jpg
Focus-Archi-magazine-architecture-Leuze-Motte5.jpg