Prix Mies van der Rohe 2019

 
Focus-Archi-magazine-archi-DowntownOne.jpg

Dans la short-list, encore un bureau bruxellois


Décerné tous les deux ans, le plus prestigieux des prix d’architecture européens est en passe d’être attribué. Le Mies van der Rohe 2019 ira-t-il encore à un projet belge comme lors de la dernière édition en 2017, couronnant les Bruxellois de MSA? Le cas de figure est réel, puisque nos compatriotes de 51N4E figurent dans le dernier carré des cinq lauréats possibles. Ils ont signé la nouvelle conception de la place Skanderbeg à Tirana-Albanie. Cet immense espace est devenu piétonnier, véritable «forêt urbaine» pavée de dalles en pierre du pays et de jardins arborés, prétexte à réflexion sur la ville. Verdict le 20 avril.

Le projet de restructuration de l’espace public de 97.344 m² au cœur de Tirana, la capitale albanaise, remonte à une décennie lorsque le bureau bruxellois 51N4E hébergé au WTCI emporte le concours international d’architecture. L’enfant du pays-artiste Anri Sala accompagne les Belges néerlandophones dans la transformation de ce vaste site ex-communiste à l’architecture autoritaire et dense en «forêt urbaine» piétonnière, mêlant fonctions récréatives et éducatives. Le chantier débute sous les meilleurs auspices en 2010, avant d’être brutalement interrompu. Il redémarrera fin 2015. Pavée d’une gigantesque mosaïque de dalles en pierres du pays, la place Skanderberg est également parée de 12 jardins arborés; chacun d’entre eux liaisonne le site à mobilités douces au bâti public et privé ceignant les lieux.


Avec ce projet, l’Albanie figure pour la toute première fois en lice au prestigieux prix d’architecture contemporaine Mies van der Rohe, le principal Award européen dans la discipline. En 2017, dans la catégorie «architecte émergent», le bureau bruxellois MSA l’avait décroché – pour la toute première fois en Belgique – en association avec V+, couronnant le programme de logements passifs Navez (Zoom Bruxelles ma belle > FA 20) pour grandes familles dans le bas de Schaerbeek, à proximité de Docks Bruxsel d’Art & Build. Dans l’actuelle short-list de 5 lauréats potentiels élus parmi les 383 projets, 51N4E pourrait bien être le deuxième avec le square Skanderberg. Alentour, à Tirana, quelques grands cabinets de starchitectes travaillent aussi d’arrache-pied. Ainsi MVRDV y a conçu un gratte-ciel à façade pixelisée en cours de construction sur le principal boulevard menant, sur un axe Est-Ouest, à la place revitalisée.

Divers protagonistes

Véritable village vertical contribuant à changer l’image d’un pays le plus pauvre d’Europe voici une décennie, Downtown One (140 m; 77.000 m2) de Winy Maas et des siens deviendra bientôt le plus haut bâtiment d’Albanie. Ses 37 étages mêlent commerces et horeca en rez, résidentiel (18 étages) et bureaux (18 étages) aux agencements en blocs en porte-à-faux. Les visualisations disponibles affichent des façades quadrillées aux fenêtres rectangulaires divisées par des cadres trapus et terrasses extérieures végétalisées. La tour sera livrée en 2024. Dans la capitale albanaise, MVRDV s’occupe également de la «pyramide de Tirana», célèbre structure érigée en 1987 à la seule gloire du dictateur Hoxha, pour la muer en centre de formation techs. Stefano Boeri Architetti (vidéo Bosco Verticale>Milan) se penche lui sur le Blloku Cube, centre multifonctionnel irisé à double peau (mur-rideau et alu anodisé), tandis que Bjarke Ingels Group (BIG) travaille sur le nouveau théâtre national d’Albanie, en forme de nœud papillon.  

Pour le Mies van der Rohe 2019, les quatre autres protagonistes en lice sont : 

· les Néerlandais DVVT Architecten + BAVO pour le PC Caritas, nouvel espace public dans un centre psychiatrique abandonné à Melle-Belgique

· les germaniques Brandlhuber + Emde, Burlon et Muck Petzet Architekten pour le Terrassenhaus en forme de ziggurat à Berlin, dont les résidents peuvent personnaliser leurs unités, y compris les séparations spatiales en fonction des besoins

· l’Espagnol SelgasCano pour un auditorium et centre de congrès à Plasencia, bâtiment public lumineux inséré dans un paysage protégé

· Les Français en A.M. Frédéric Druot Architecture, Lacaton & Vassal Architectes + Christophe Hutin Architecture pour l’étonnante transformation-extension de trois blocs totalisant 530 habitations (Cité du grand Parc à Bordeaux), ajourés désormais de jardins d’hiver et de balcons 

Le gagnant sera départagé des autres candidats fin avril 2019 tandis que la cérémonie de remise des prix sera organisée le 7 mai. Elle se déroulera au pavillon Mies van der Rohe à Barcelone, érigé pour l’Expo internationale de 1929 par le célèbre directeur du Bauhaus.

© MVRDV;  51N4E

Par Philippe Golard

Focus-Archi-magazine-archi-SkanderbergSq.jpg

 
ActuMarieCh