Renouveau à Liège

 
Focus-Archi-magazine-archi-Coronmeuse.jpg

Dès juin, le tracé de 12 km du tram éco-conçu débute


Entre Sclessin, Droixhe et CoronMeuse, la cité ardente disposera d’un tram connecté en site propre en hyper-centre et rive gauche, sur un tracé de 12 km. Le chantier colossal va débuter dès début juin prochain et sera très impactant dans la vie quotidienne des Liégeois. Sur 50 ha, il faudra aussi compter avec les aménagements des espaces publics où circulent déjà 2.000 bus absorbant 90 millions de déplacements par an. Leurs circuits seront réadaptés pour coller au tram liégeois dès l’automne 2022. 

Desservant le fond de vallée principautaire, essentiellement en centre-ville et rive gauche, la ligne de tram sans caténaire et éco-conçue disposera d’un tracé de 12 km, de 21 stations à construire et 3 terminus à ériger (capsule Viméo; 1' 08’’). Le tracé va du stade du Standard, passe par Guillemins (nœud modal avec la gare Valls Calatrava), Val Benoît, pôle muséal et parc de la Boverie pour rallier les terminus de Droixhe et CoronMeuse au futur éco-quartier de 25 ha à 1.325 unités conçu par Altiplan Architects, ARTAU Architectures, AAST, BUUR et Syntaxe.

Renouveau

Le chantier, colossal, débute en juin prochain et sera très impactant dès la première phase. D’ici l’automne 2022, l’opération s’accompagne d’un réaménagement des espaces publics sur environ 50 ha. Les Liégeois devront donc faire preuve de beaucoup de patience. A 430 millions € et en faveur de la mobilité de demain (cadence de passage toutes les 4’ 30’’), ce marché pharaonique a été attribué au consortium Tram’Ardent (écho ‘Liège climat éco-friendly’>FA web) composé des espagnols de CAF, du fonds DIF et du groupe Colas.

A quelques jours des premiers travaux de construction – forêt de canalisations à déplacer et travaux de surface –, la coordination du chantier colossal à venir a fait le point, publiquement au palais des Congrès, tentant de désamorcer beaucoup d’appréhensions à propos des impacts. Outre la panoplie d’outils de com’ dont un n° 0800 et un nouveau site web dédié, dès l’entame d’un chantier spécifique dans un quartier, une réunion publique sera systématiquement organisée. St-Léonard a inauguré le bal. La zone des rues Léopold, de la Cité et quai Timmermans vont suivre. A échelle réelle, un morceau de 20 m d’une future rame sera installé en centre-ville à l’automne.

© NeoLégia (CoronMeuse); CAF-DIF-Colas     

Par Philippe Golard

Focus-Archi-magazine-architecture-Tram-Liege-1.jpg