Un dernier tour, et puis s’en va…

 
FA_nouveau-stade-Cruz-Ortiz-1.jpg

Souffrant d’aluminose - maladie caractéristique du béton dégradé -, le mythique stade du Vicente Calderon à Madrid sera rasé… Pour accueillir un parc urbain ! L’équipe de l’Atletico, elle, étrennera un nouveau stade signé Cruz & Ortiz, à l’autre bout de la capitale espagnole.

Le 6 juin prochain à Cardiff-Pays de Galles (Millenium stadium multifonctions de Bligh Lobb Sports Architecture > Populous), on saura qui des Madrilènes du Real ou des Turinois de la Juve décrochera la coupe ‘aux grandes oreilles’, surnom du trophée couronnant la Champion’s League, le plus convoité parmi toutes les compétitions de foot du Vieux Continent. Pour jouer la finale, les Madrilènes ont défait mi-mai dernier - dans un derby inattendu - leurs rivaux de toujours, les… Madrilènes de l’Atletico dans l’enceinte mythique mais désuète du Calderon du duo d’architectes Javier Barroso Sanchez-Guerra et Miguel Angel Garcia-Lomas Mata.

C’était le chant du cygne du vieux stade Vicente Calderon (1966), ouvert à tout vent et où 3 des 4 tribunes sont dépourvues de … toit. Le lieu sera en effet prochainement rasé pour faire majoritairement place à un parc urbain ! D’une capacité de 55.000 places, ce domicile dépassé des Colchoneros dirigés par le fougueux Diego Simeone campe depuis 1966 sur les des bords du fleuve Manzanares. Il a été rattrapé par l’urbanisation galopante de l’immense métropole madrilène si bien qu’une autoroute – la M-30 – passe sous la tribune ouest principale, la seule couverte.

Carbonatation

C’est d’ailleurs de là que proviennent tous les maux de l’enceinte classée 5 étoiles par l’UEFA et qui a accueilli le Mondial 1982 et son roi Pelé. Pollution automobile (composants chimiques) et humidité ont corrodé ses murs de béton armé. Cette aluminose ou carbonatation exige sa destruction plutôt qu’une trop coûteuse rénovation ou reconstruction. La prochaine saison, l’Atletico jouera de l’autre côté de Madrid, à côté de l’aéroport, dans les installations du flambant neuf Wanda Metropolitano (visite ici en 3D ; 195 millions €) conçu par Antonio Cruz y Antonio Ortiz Arquitectos (Rijksmuseum > Amsterdam ; Grasshopper Zurich > Suisse, …) .

A la place du vieux stade rayer de la carte, une première mouture du plan d’urbanisme prévoyait que les 20,5 ha du Calderon soient remplacés par des espaces verts (16 ha), et du logement haut de gamme pour le solde. Pilotée par Rubio Carvajal et Alvarez-Sala, cette reconversion Mahou – du nom de l’ancienne brasserie située à côté de l’enceinte – a d’abord pris la forme de deux tours de 36 étages. Entre-temps, l’opération a été contestée en justice par des supporters et voisins mécontents. Revue par Enrique Bardaji & Asociados, la copie urbanistique affiche désormais des gabarits n’excédant pas plus de 12 étages.

© E. Bardaji & co ; Cruz & Ortiz

Par Philippe Golard