Le plus grand, le plus démesuré

 
focus-archi-magazine-architecture-insolite-Changsha-4.jpg

Carte-serpent et pont-nœuds


En Chine du sud, la mégapole de Changsha ne cesse de croître et de multiplier les attractions. Au menu contemporain, le plus grand restaurant du monde lové sur 14 hectares adossés à un échangeur routier donnant le tournis. Et un pont piétonnier panoramique et tout en ondulations, rendant hommage à l’art ancien très populaire du nœud dans cette partie de l’Asie. 

Le plus grand restaurant du monde se trouve en Chine du sud, dans la mégapole Changsha, capitale provinciale du Hunan. Aux 40 millions € de chiffre d’affaires annuel, West Lake – lac de l’Ouest ou XiHu Lou en mandarin, appartient à madame Qin Linzi, ex-institutrice désormais millionnaire, ressemble à la Cité interdite pékinoise en miniature. Le restaurant affiche des installations réparties sur… 14 ha adossés à un gigantesque échangeur métropolitain! Avec près de 1.000 employés dont 300 cuisiniers, on y sert 5.000 convives par jour au départ des cinq cuisines équipant l’établissement dont le core business est de régaler les palais de la classe moyenne de Changsha, aux 7,4 millions d’habitants. 

Avec plus de 100 salles à manger privées, trois réceptions événementielles s’y tiennent quotidiennement: banquets, naissances, mariages, … Avec 3 tonnes d’ingrédients livrées chaque jour, son statut de plus grand restaurant du monde (séquence JT France 2, 3’ 32’’) figure en bonne place au Livre Guinness des records. Une des plus grandes salles peut normalement accueillir plus de 800 convives sur deux niveaux, avec une scène dédiée à la chanson chinoise et aux spectacles de danse. Le plat le plus populaire du West Lake est à base de chèvre avec des pâtes de riz; le plus original est constitué de tranches de serpent fraîchement tué et d’un délice de fruits de mer frits surplombé d’une tête de poisson imposant. 

Attractive

Fréquentée pour sa fête de la Musique, ses promenades arborées sur l’île de l’Orange aux 6 km2 et montagne Yuelu où se croisent amoureux, vieillards et étudiants, la mégapole chinoise dispose d’un nouveau pont piétonnier en acier et formes originales dû à NEXT Architects aux racines bataves. Le bureau est installé à la fois à Amsterdam et Pékin. En 2013, les équipes du double bureau de NEXT Architects ont été invités à participer à un concours international d’architecture pour concevoir un nouveau pont sur la rivière Dragon King Harbour.

Au cœur du New Lake District de Changsha, NEXT a proposé un design plutôt unique tout de rouge vêtu, rendant grâce à l’art très populaire du nœud chinois symbolisant chance et prospérité. Ondulant, ce lien de 185 m relie divers niveaux à différentes hauteurs: rives du fleuve, route, parc surélevé et interconnexions, panorama urbain sur lac Meixi, ville et montagnes environnantes. Attraction incontournable, ce pont Meixi est le théâtre régulier d’un spectacle de lumières à LED.

© NEXT Architects (pont-nœuds); D.R.

Par Philippe Golard

focus-archi-magazine-architecture-insolite-Changsha-2.jpg
focus-archi-magazine-architecture-insolite-Changsha-3.jpg
focus-archi-magazine-architecture-insolite-Changsha-1.jpg