Néo-Val-St-Lambert, tel le Phénix

 
Focus-Archi-magazine-architecture-Val-St-Lambert2.jpg

Au moins 200 millions € mobilisés


S’étendant sur 120 ha, le site de la cristallerie s’ajoute aux pages écrites à Seraing à la gloire de John Cockerill. Il sort enfin de l’oubli et l’abandon. Le projet Crystal Park semble enfin concrètement y démarrer: village commercial, nouvelle (petite) usine, bureaux, résidentiel, bâtiments industriels préservés et reconvertis, ….   

Tout début XIXe siècle, dans l’ouest liégeois, John Cockerill entame son épopée industrielle à Seraing, avec le succès que l’on sait. Deux cent ans plus tard, voisin du premier complexe industriel intégré (houillères, cokeries, ateliers, …), le site de fabrique de cristaux de renommée mondiale – extension de la cristallerie de Vonêche-Beauraing – est à l’abandon depuis plusieurs décennies, hormis palais abbatial (pôle événementiel, séminaires + entertainment) et abbaye cistercienne du Val St-Lambert (Musée cristal discovery), une des six attractions de la Route du feu en province liégeoise. Soit quelque 120 ha dont 44 promis à devenir une réserve naturelle domaniale au nord du site.  

Dix ans pour aboutir

A actionnariat entièrement wallon contrôlé par le développeur Immoval (gestion pour Wilhem & co > Médiacité-Liège; Esplanade-LLN), un projet immobilier, commercial et touristique (vidéo YouTube ici; 3’59’’) initié en 2008 donne de tout nouveaux contours au site en partie dépollué par la Spaque (phase I). En partenariats, sur une conception signée par Christian Sauvage architecte+B2Ai+EolePaysagistes et le bureau d’études Pierre Berger (Chaudfontaine), ce Cristal Park Val St-Lambert prévoit:

·       RETAIL: village commercial thématique à 56.000 m2 (maison, loisirs, déco), dont un bon 20.000 m2 de bâtiments industriels préservés (séquence mp4 RTCLiège, 2’27’’) à réhabiliter

·       RESIDENTIEL: 4 sites (110 parcelles, 200 apparts)

·       PARC D’ACTIVITES: 12 bâtiments de bureaux totalisant 22.000 m2

·       HOTEL: un 3 ou 4 étoiles de 120 chambres

·       USINE : nouvelle cristallerie (environ 6.000 m2)

·       LOISIRS éco-parc loisirs verts et activités plein air sur 15 ha, horeca

La piste de ski originelle, elle, est passée à la trappe, trop énergivore. Enfin sorti de sa période gestationnelle d’une décennie, le projet Crystal Park lancera les quatre premières demandes de permis d’ici fin 2019. Dès ce mois-ci en principe, de premiers coups de pioche devraient concerner la réhabilitation de l’ancienne cristallerie sur environ 5.000 m2. Au total, on évoque un investissement de l’ordre de 200 millions €, en phases.

© Crystal Park-Immowal

Par Philippe Golard

Focus-Archi-magazine-architecture-Val-St-Lambert3.jpg
Focus-Archi-magazine-architecture-Val-St-Lambert1.jpg