Hôpitaux wallons, top départ

 
focus-archi-magazine-architecture-urbanisme-Vivalia 2025.jpg

Charleroi et Vivalia caracolent en tête


Même minoritaire, l’exécutif wallon travaille dans els dernières longueurs avant les élections de mai prochain. Une enveloppe de 2,34 milliards vient d’être votée pour financer les hôpitaux de demain du sud du pays. Le Grand Hôpital de Charleroi et le futur Habay-Houdemont de l’intercommunale Vivalia, en province de Luxembourg, raflent la mise. 

La 6e réforme de l’Etat vient d’accoucher d’un de ses dossiers majeurs, en toute fin de législature, alors que les gouvernements tant au Fédéral qu’à l’exécutif wallon, sont minoritaires. Cocasse. Les sommes de cette compétence régionalisée jeu le sont moins: 2,34 milliards € vont aux planifications pluriannuelles en constructions hospitalières dans un paysage santé belge généralement vieillot et inadapté. Nombre d’infrastructures sont ainsi totalement dépassées ou particulièrement inadaptées. L’architecture hospitalière performante propose en effet désormais programmations et infrastructures en layers, agiles ou réservant l’avenir (dossier Focus Archi n° 19, pp. 24-33).

L’appel à projets lancé côté wallon inaugure aussi de nouveaux principes de financements publics en adéquation avec les prestations hospitalières réalisées, en fonction notamment d’un prix moyen au m2, un nombre de m2 maximum et un prix à la journée d’hospitalisation plafonné. La liste des travaux éligibles concerne, au sud, 46 institutions, dont le futur CHR-CS Habay-Houdemont (écho ‘Méga-chantier en vue?’>FA web) visant à créer en principe un double site hospitalier en province du Luxembourg d’ici 2026: Centre Sud et Marche-en-Famenne (masterplan Vivalia 2025).

 Poids lourds

L’intercommunale de soins Vivalia aux commandes va recevoir deux tiers du financement nécessaire de la Région wallonne. Un pactole puisqu’il en va de quelque 267 millions €. L’autre tiers proviendra d’un fonds d’investissement alimenté par province de Luxembourg, communes et communauté médicale. Le projet de réorganiser l’offre de soins en Luxembourg remonte déjà à 2012, sans être parvenu à réunir un consensus, notamment du corps médical arlonais. Pour construire les futurs 78.000 m2, l’association momentanée Archipelago/BAEV + GIE Vecteur A + BGS-BNS a été appelée à la rescousse.

Permis d’environnement et permis unique doivent encore être décrochés. La rédaction du cahier des charges prendrait plus d’un an. Dans les 2,34 milliards € à attribuer par phases et tranches, Habay-Houdemont constitue le 2e plus gros dossier wallon après son homologue carolo, le GHdC (écho ‘hostos: nécessité fait loi’>FA web). Sur l’ancien terril à 17 ha des Viviers à Gilly, le Grand Hôpital de Charleroi réunira cinq sites hospitaliers en un, sur 135.000 m2. Ici, on retrouve VK A&E + Réservoir Aà la manœuvre. A eux deux, les futurs poids lourds hospitaliers à ériger dans les paysages hennuyer et luxembourgeois pèsent un peu plus du tiers de l’enveloppe disponible, environ 860 millions €.

© BAEV+Vecteur A+BGS-BNS (Habay-Houdemont); VK A&E+Réservoir A (Charleroi)    

Par Philippe Golard

focus-archi-magazine-architecture-urbanisme-GHdC Gilly.jpg