Liège-Bruxelles, les millions valsent

 
focus-archi-magazine-architecture-urbanisme-Sart-Tilman-02.jpg

22 millions € à Liège ; sept à dix fois plus au Heysel ?


Au Sart Tilman, les outils sportifs à rénover vont bénéficier d’une enveloppe de 22 millions €. La rondelette somme prévoit aussi de nouvelles constructions. A Bruxelles, la communauté sportive lance un appel du pied pour rénover le vieux stade national du Heysel avec une jauge ramenée à 40.000 places. Coût? Entre 150 et 200 millions €.

Entre Ourthe et Meuse, les équipements et centres sportifs équipant le Sart Tilman à Liège profitent évidemment au campus et communauté universitaire hébergés dans le domaine boisé voisin, comme au CHU proche. Permettant la pratique d’une bonne cinquantaine de disciplines, ces outils accueillent quotidiennement étudiants, personnels ULg et CHU, sections sportives du RCAE, stagiaires ADEPS et grand public, soit 45.000 personnes l’an. Les 20 ha académico-sportifs abritent aussi les centres de formation des élites sportives de quatre fédérations de la Fédération Wallonie-Bruxelles: rugby, natation, badminton, handball.

A partir de juin 2019, de vastes chantiers concerneront cette partie du Sart Tilman pour y offrir des rénovations complètes après trois décennies de bons et loyaux services. Au sein des bâtiments B21, trois gymnases, piscine, bureaux et cafétéria, hall de sport IEP et la résidence B46 du Blanc Gravier sont tous concernés, mais pas seulement. Le stade d’athlétisme a déjà bénéficié d’une rénovation réceptionnée en décembre 2018. De nouvelles infrastructures vont en effet les rejoindre, à la conception signée par le bureau Baumans Deffet Architecture & Urbanisme: centre de mise en condition physique; bureaux fédérations sportives; logements sportifs de haut niveau, formateurs et coaches; terrains de rugby couverts ou à l’air libre; salles de cours et TP éducation physique-kiné.

Fierté nationale

Exécutif de la Fédération Wallonie-Bruxelles, Université de Liège, intercommunale Ecetia, asbl gestionnaire des centres sportifs viennent de signer au Château de Colonster les conventions concrétisant l’investissement de 22 millions € attendu depuis 2012 (16,7 millions € alors). En principe, les travaux seront bouclés pour début 2022. Le droit de propriété des quelque 20 ha a été cédé à la Fédération Wallonie-Bruxelles. Les lieux héberge aussi un centre unique au monde aux compétences internationalement reconnues. Initié par CHU et ULg, SportsS2 assure accompagnement médical et suivi optimal des sportifs. Suprême honneur, il a été à la fois homologué par la FIFA (organisatrice du Mondial football tous les quatre ans), la Fédération internationale de médecine du sport (FIMS) et le COI pour la prévention des blessures.

A Bruxelles, en revanche, l’enveloppe devra être de… sept à dix fois plus conséquente si les autorités se décident pour la rénovation du vieux stade national du Heysel sur le plateau éponyme, vouée à disparaître pour accueillir les deux phases du projet Neo/Europea. Le nouvel outil Eurostadium de Jaspers-Eyers Architects a été exclu des villes hôtes de l’Euro 2020 (échos > FA web) dont les premières rencontres éliminatoires viennent de bien débuter pour les Diables rouges. CEO de l’Union belge (URBSFA) et Golazo (mémorial Ivo Van Damme) – locataires réguliers des lieux – en tête, les mondes du football et de l’athlétisme viennent de leur lancer un appel du pied en ce sens.

D’ici 2022, ces sphères militent pour une rénovation du stade roi Baudouin à son emplacement actuel, sous forme d’une «Golden Generation Arena» (vidéo YouTube; 1’05’’). Dans une telle épure budgétaire limitée, ni toit ni piste rétractable mais façade avant classée et piste d’athlétisme conservées. Les tribunes seraient autrement inclinées assurant meilleure visibilité et expériences digitales. La capacité de l’enceinte à rendre multifonctionnelle serait restreinte à 40.000 places, l’excluant d’être retenue pour des rencontres FIFA ou de Champion’s League. URBSFA et Golazo vont lancer un concours auprès des différentes facs d’architecture et d’ingénierie belges pour rentrer leurs projets d’arène multifonctionnelle Gold Generation.

Par Philippe Golard

focus-archi-magazine-architecture-urbanisme-Sart-Tilman-01.jpg
© Baumans Deffet Architecture  (Sart Tilman) ; News  (stade roi Baudouin)

© Baumans Deffet Architecture (Sart Tilman); News (stade roi Baudouin)