Londres: quatuor de stades futuristes

 
Focus-Archi-magazine-archi-place-publique-Tottenham-Hotspur.jpg

Arsenal, Wembley, JO 2012 et Tottenham, désormais


Le Britannique Populous est l’un des bureaux d’architecture les plus prolifiques du monde en infrastructures sportives de prestige. Polyvalente et érigée pour être le nouveau domicile des Spurs de Tottenham, sa nouvelle arène du nord de Londres a coûté un demi-milliard €. Aux terrains rétractables, elle vient d’être livrée pour le tout premier match de Premier League, début avril. Deux Diables rouges y évoluent en titulaires, assurant l’essentiel de l’axe défensif. 

Depuis ce tout début avril, l’un des prestigieux clubs de football londoniens – Hotspur Tottenham à la ligne défensive presqu’exclusivement belge, assurée par les Diables rouges Jan Vertonghen et Toby Alderweireld – dispose d’une nouvelle enceinte à façade en fonte coupée à commande numérique. Signée par Populous, l’un des concepteurs de stades les plus prolifiques au monde, le Tottenham Hotspur Stadium est le quatrième grand stade conçu par Populous dans la capitale anglaise, après ceux d’Arsenal (2006) et de Wembley (2007), domicile de l’équipe de football nationale anglaise, et surtout le stade olympique des JO de 2012. Populous a également conçu plusieurs des arènes russes (écho ‘business as usual’ > FA web), terres d’élection de la dernière coupe du Monde à l’été 2018. Le même bureau s’occupe en ce moment du masterplan des futurs JO 2024 à Paris.

Au nord de Londres, le stade tant attendu de Tottenham propose un terrain rétractable mixte football-football US NFL, le premier du genre hors Etats-Unis. En trois phases, la nouvelle enceinte aux 62.000 places a été érigée progressivement sur le site de White Hart Lane démoli au fur et à mesure apprès plus d’un siècle de bons et loyaux services. Pour les deux saisons nécessaires, les Spurs ont évolué en extérieur à Wembley. Rétractable en trois parties, le nouveau terrain en gazon naturel peut être retiré et roulé sous la tribune sud pour céder la place à une surface de jeu artificielle. En-dessous du stand sud, le plus grand d’un seul tenant de toute la Grande-Bretagne, un atrium en verre de cinq étages délimite la zone The Market, grande salle de restauration abritant un bar de 65 m, le plus long d’Europe. Cette zone sert à la fois de lieu de rassemblement avant et après matches et de lieu événementiel.

Polyvalences

Pour optimiser les fonctionnalités du site et des bâtiments, Populous a conçu par exemple la salle des médias également transformable en café les jours sans jeu. L’espace central abritant les terrains permutables peut également facilement et rapidement être converti en salle de concerts et d’événements de plein air. S’inspirant des stades US de la NFL, outre-Atlantique, la stratégie à Tottenham – le club possède sa propre chaîne YouTube – est de créer une expérience utilisateurs d’une journée complète et plus seulement cantonnée à un match de foot, entrecoupée d’un ou plusieurs verres à la mi-temps.

Dans les zones générales, les détenteurs de billets peuvent ainsi se déplacer librement et explorer toute la longueur du hall, du Market et de la micro-brasserie, qui compte également trois bars de style pub inspirés de White Hart Lane, la principale avenue bordant le stade. Une grande variété de suites, bars privés et professionnels comme deux autres espaces exclusifs (Sky Lounges en sommet de tribunes, à vue panoramique sur le terrain) équipent aussi l’outil sportif. En plus du stade, le site comprend le musée du club, des archives, une boutique. La dernière et 3e phase > ‘développement sud’ va débuter: hôtel de 180 chambres (jonction High Road-Park Lane), bâtiment sports extrêmes, plus haut mur d’escalade du Royaume-Uni, centre de santé, 222 logements.

© Populous/Tottenham Hostspur  

Par Philippe Golard

Focus-Archi-magazine-archi-stadium-2.0.jpg
Focus-Archi-magazine-archi-technology-advanced-Tottenham-Hotspurs.jpg