L’olivine, le rongeur naturel du CO2

 
Fa_news_olivijn1.jpg

Depuis des décennies, les revêtements de toiture en bitume ont été associés à un faible respect de l’environnement. Derbigum®, le fabricant belge de membranes bitumineuses change la donne avec sa membrane Derbicolor® Olivine. C’est la preuve que le bitume peut aussi être écologique et combattre le CO2 dans l’atmosphère.


Des formulations bien réfléchies

Le bitume, un dérivé du pétrole, a de nature une connotation peu écologique. Pourtant, nous pouvons avec peu d’efforts et quelques techniques innovantes faire en sorte que son empreinte écologique soit la plus réduite possible. Ainsi, Derbigum recherche depuis des années comment rendre aussi bien ses produits liquides que ses membranes de toiture plus écologiques.

Une membrane de toiture qui purifie l’air

Des membranes de toiture écologiques, c’est bien. Des membranes de toiture qui purifient l’air, c’est encore mieux ! Ainsi, Derbigum a développé la membrane d’étanchéité Derbicolor® Olivine. La quantité de CO2 présent dans l’air est mille fois plus importante que la quantité de NOx, c’est pourquoi Derbigum a opté d’attaquer ce type de pollution de manière active. En plus, le procédé de fabrication du Derbicolor Olivine est beaucoup plus simple que celui, par exemple, d’une membrane avec du dioxyde de titanium. L’olivine doit uniquement être broyée dans la taille voulue pour pouvoir être utilisée dans le processus de fabrication. Pour obtenir le dioxyde de titanium, il y a deux méthodes de production possibles : l’une utilise l’acide sulfurique, l’autre utilise du gaz chlorique et des cokes. Ces deux méthodes comportent beaucoup plus de risques pour l’environnement que le simple broyage de l’olivine… En plus, les effets à long terme sur l’environnement causés par l’érosion du surfaçage en dioxyde de titanium, ne sont pas encore suffisamment connus. Avec le Derbicolor Olivine, on sait qu’on travaille avec un minerai 100% naturel et sans risque pour l’environnement.

La purification de l’air lui-même se fait quand il pleut. Le CO2 est pour ainsi dire « lavé du ciel ». Dès que celui-ci entre en contact, par l’intermédiaire de l’eau de pluie, avec l’olivine, une réaction chimique a lieu, transformant le CO2 en deux produits écologiques : le carbonate de magnésium et le sable. Par m² de membrane de toiture, se trouve 1,4 kg de granules d’olivine. Même en tenant compte de la perte naturelle d’olivine par érosion, l’olivine sera encore toujours active quand la membrane de toiture bitumineuse arrive, elle, en fin de vie. Bref, le Derbicolor Olivine est une solution durable aussi bien dans le temps que d’un point de vue écologique.

Les avantages de l’olivine • présente en grandes quantités dans la nature • très facile à extraire • pas besoin de transformation compliquée • le résultat de la réaction est sans danger pour l’environnement • 1 kg d’olivine élimine 1,25 kg de CO2 dans l’atmosphère