Une piscine sur la toiture

 
Fcosu-archi-magazine-produit-derbigum-Oana-Crainic-Olivia-Gustot.jpg

Dans le centre de Bruxelles, se trouve un hôtel un peu insolite


L’hôtel JAM. Jadis, se tenait un immeuble de bureaux fade, maintenant c’est un hôtel branché avec sur le toit, un rooftop bar, un jardin et une piscine. Pour l’étanchéité, ils ont fait confiance à Derbigum®.

Transformer un vieil immeuble de bureaux des années ‘70 en un hôtel cosy tout en gardant la structure en béton brut apparente ? Une contradiction de prime abord, mais que l’architecte Olivia Gustot a su gérer à merveille pour arriver à un très beau résultat.

Une perle cachée

Le point d’attraction de l’hôtel JAM, situé chaussée de Charleroi entre Ixelles et Saint-Gilles, est la toiture multifonctionnelle. Afin de casser la monotonie des immeubles de bureaux en béton dans la rue, un jardin a été installé sur la toiture, comprenant un rooftop bar et une piscine ! Les plantations attirent l’attention de loin et font supposer qu’il y a plus à voir derrière la façade qu’à première vue.

L’ancien immeuble de bureaux a d’abord été, pendant quelques années, une école d’architecture avant que Jean-Michel André ne l’ait acquis pour en faire un hôtel. Comme c’était le cas avec ses autres hôtels, un style spécifique devait faire la différence. Pour celui-ci, il a fait appel à Olivia Gustot car elle avait déjà mené à bien plusieurs projets antérieurs.

“C’est toujours chouette de travailler avec Jean-Michel André. Pour chacun de ses hôtels, il veut un point d’attraction spécial ; ici, l’accent a été mis sur la toiture. Ce qui a débuté comme un jardin sur la toiture pour attirer le regard de loin s’est terminé en un jardin-terrasse sur la toiture avec en plus un rooftop bar et une vraie piscine en plein cœur de Bruxelles” explique-t-elle.

Béton industriel et bois d’ambiance

Pour ce projet, Jean-Michel avait une ambiance très clair en tête ; pour l’exécution, Olivia a eu quasiment carte blanche. La façade de l’immeuble a été conservée, l’intérieur, par contre, a été démonté jusqu’à la structure portante. Cette façon de travailler lui a permis de développer ses idées sans contraintes.

La structure de la toiture a été renforcée pour pouvoir porter la piscine et la végétation intensive. Et, l’aménagement complet des chambres est aussi de sa main. Le seul élément nouveau qui a été ajouté est l’auvent à l’entrée. Le rez-de-chaussée et l’aménagement du rooftop bar ont été réalisés par l’architecte d’intérieur, Lionel Jadot. Le résultat donne un hôtel insolite qui a su garder l’authenticité du bâtiment en béton tout en ayant un aspect très cosy grâce à l’utilisation du bois, là où c’était possible.

Une toiture résistante et durable

Placer une piscine et des arbres sur une toiture n’est pas une sinécure. C’est pourquoi Olivia a choisi pour l’étanchéité, les membranes d’étanchéité Derbigum, placées par la société AM Expert Construct de Zaventem. Olivia explique : “Sur le chantier de l’hôtel JAM, nous avions deux grands défis sur la toiture : la piscine et les plantes. Pour la piscine et la terrasse entière, nous devions tenir compte que l’étanchéité devait être de bonne qualité pour garantir une longue durabilité. Pour les plantations, nous devions naturellement veiller à ce que leurs racines ne transpercent pas l’étanchéité. Nous aurions pu choisir une version anti-racines de Derbigum, mais nous voulions rester simple. En outre, mettre les plantes dans de gros bacs nous donnait une plus grande liberté d’aménagement dans le futur.”

Pour le système d’étanchéité, Olivia est partie de la structure en béton existante. Cette dernière a été examinée et renforcée là où c’était nécessaire pour installer les bacs de plantations et la piscine. Pour le complexe de toiture, elle a opté pour un système classique : un pare-vapeur, une isolation, une sous-couche et une étanchéité finale. Le choix a été porté sur les membranes bitumineuses Derbicoat® S et Derbigum® SP, par soudage. Olivia raconte : “mon équipe et moi, on dessine principalement une architecture contemporaine, avec beaucoup de toitures plates. Pour l’étanchéité, on choisit systématiquement les membranes Derbigum parce qu’elles sont fiables et très faciles à poser, c’est aussi vrai pour les détails et les finitions. Derbigum était la solution parfaite vu la charge importante que devait supporter la toiture ».

Photos : D.R.

Focus-archi-magazine-derbigum-Oana-Crainic-Olivia-Gustot.jpg