Prendre de la hauteur

FA_Besteel_ArtHotel02.jpg

Agrandir une habitation ne doit pas nécessairement se faire dans la profondeur. Si, dans le cadre d’un projet immobilier, nous nous heurtons à des restrictions urbanistiques, prendre de la hauteur peut être LA solution idéale. Dans de nombreux cas, les fondations existantes et la structure du bâtiment sont suffisamment solides pour soutenir un étage en matériau léger. L’ossature métallique fabriquée par la société belge beSteel s’y prête parfaitement. 

Pour construire en hauteur, beSteel utilise une ossature composée de profilés en C laminés à froid de 1 à maximum 2 mm d’épaisseur, celle-ci forme la structure porteuse du nouvel étage. Tant les murs que les dalles de sol et les tôles de toiture sont confectionnés à partir des profilés en acier. Une fois assemblés et montés, les profilés sont alors équipés de part et d’autre de panneaux de revêtement, l’espace creux est, quant à lui, comblé par de l’isolant. Ce principe de construction en ossature métallique offre comme avantage que la charge ne soit pas concentrée — via des colonnes —, mais soit répartie par le biais d’éléments linéaires — les parois — sur les fondements.

Embarras minimal La production des profilés en C et des ossatures se déroule dans l’atelier de beSteel, situé à Aarschot. Les différentes ossatures en acier sont montées directement sur le chantier, ce qui garantit une construction rapide et relativement simple. Ces éléments sont importants lorsque le bâtiment est habité pendant les travaux. Si l’habitation existante est équipée d’un toit plat, le nouvel étage peut être construit directement sur la finition de toit. On construit donc sans attaquer l’étanchéité et l’imperméabilité du bâtiment existant.

Chantier simplifié et main d’œuvre réduite Étant donné que la majorité du processus de production se déroule à Aarschot, l’entrepreneur doit stocker très peu de matériel sur le chantier. Comme les ossatures en acier sont relativement légères, il peut simplement utiliser une grue de camion. De plus, la préfabrication des différents éléments réduit les risques d’erreurs sur le chantier. Comme les structures sont fabriquées avec une précision de 1/10e mm, les fenêtres peuvent déjà être commandées à l’avance et être placées pendant le montage. De cette manière, le nouvel étage résistant à l’épreuve de l’eau et du vent peut être construit en l’espace de deux jours.

La méthode de construction pour l’avenir Les ossatures en acier de beSteel conquièrent non seulement le marché belge, mais aussi européen. Les entrepreneurs qui ont déjà travaillé avec une ossature métallique reviennent difficilement à l’approche de construction traditionnelle. L’ossature métallique est la méthode de construction pour l’avenir, entre-autre pour répondre à l’explosion démographique. Il est vrai que les avantages sont légion : outre la méthode de construction sèche et rapide, ce système offre de bonnes prestations thermiques et acoustiques. De plus, dans le cas d’une ossature métallique, l’épaisseur des murs reste très limitée tout en répondant aux normes d’isolation strictes. Grâce à la laine minérale dans les cavités de l’ossature, l’habitation a une excellente acoustique. Enfin, l’ossature métallique est une méthode de construction écologique, non seulement parce que l’acier est 100 % recyclable, mais aussi parce que le nombre de trajets vers le chantier est limité.

www.be-steel.eu