Raccord à sertir gaz

 
FA_produit_Viega.jpg

Doit-on installer un insert ou douille de renfort avec un raccord à sertir dans un tuyau en cuivre pour gaz ? C’est une question très souvent posée au spécialiste Viega. « L’insert n’est obligatoire que pour les raccords à compression, mais non pour les raccords à sertir », nous informe Viega.


Un raccord à sertir et un raccord à compression relient tous deux des tuyaux, sans soudage ni brasage, mais il y a entre eux une différence importante. Dans le cas d’un raccord à compression, il est en principe possible de visser le raccord au-delà de la limite, de sorte qu’il existe un risque de fuite dans les canalisations de cuivre trop tendres, du fait d’une déformation excessive. Suivant la norme gaz NBN D 51-003 il est dès lors obligatoire, pour les raccords à compression, d’utiliser des inserts ou douilles de renfort, afin d’éviter que le tuyau ne se déforme.

« Dans le cas d’un raccord serti à l’aide d’une sertisseuse par contre, cette dernière s’arrête automatiquement de sertir au bout de quelques secondes, et fournit toujours la même pression, ce qui rend impossible toute déformation excessive. Les 2 extrémités de la mâchoire se rejoignent et ne peuvent pas aller au-delà que la déformation du raccord est programmée, même en sertissant 100 fois le même raccord », affirme Axel Sys, Directeur des Ventes. « L’insert est dès lors totalement inutile, et est même déconseillé ; l’insert provoque d’ailleurs une perte de charge du fait du rétrécissement. »

« Veillez à utiliser des matériels certifiés, conformes NBN D 51 003 pour le gaz naturel et NBN D 51 006 pour les gaz liquides. Chez Viega, nous utilisons des marquages jaunes clairement identifiables pour notre gamme Profipress G, et avec la sécurité complémentaire que procure le SC-Contur, chaque liaison est 100 % sûre lors des contrôles d’étanchéité. »