SOPREMA signe le mandat climatique

 
focus-archi-magazine-produit-SignForMyFuture.jpg

Le champion de l’isolation et de l’étanchéité soutient la campagne #SignForMyFuture


SOPREMA a signé aujourd'hui le mandat climatique. Avec l’action #SignForMyFuture, le producteur de matériaux d’isolation et d’étanchéité encourage les responsables politiques à prendre les mesures nécessaires – voire difficiles – pour atteindre les objectifs climatiques de Paris. SOPREMA œuvre depuis des années à des solutions durables qui contribuent à une réduction des émissions de gaz à effet de serre.

Le climat est un sujet brûlant d’actualité. À juste titre, car il est temps d’agir. C’est ce que pensent les dizaines de milliers d’élèves brosseurs pour le climat, mais aussi plus de 100 CEO, capitaines d’industrie et recteurs universitaires qui ont signé hier la campagne #SignForMyFuture. SOPREMA en faisait partie. De nombreuses organisations de la société civile et associations de jeunes se sont également engagées.

Pourquoi l’action #SignForMyFuture est-elle nécessaire ?

Afin d’offrir aux futures générations l’opportunité de mener une vie de qualité, il faut réduire les émissions de gaz à effet de serre dans le but de contenir le réchauffement climatique. La Belgique et 194 autres pays ont signé l’Accord climatique de Paris en 2015. Concrètement, notre pays s’est engagé à prendre toutes les mesures nécessaires pour maintenir le réchauffement sous les 2 degrés. D’ici 2050, la Belgique doit être neutre en CO2.

SOPREMA et de nombreuses autres entreprises relèvent le défi. Nous croyons que nos autorités peuvent mener une politique climatique ambitieuse et coordonnée qui donnerait aussi un stimulant positif à l’économie. Nous donnons par conséquent aux autorités le mandat de mener une politique qui veille à la sécurité des investissements et exploite les avantages économiques et sociaux de la transition.

D’où la nécessité d’une initiative politiquement neutre comme #SignForMyFuture, car cela nous concerne tous. Jusqu’aux élections du 26 mai 2019, nous insistons sur l’importance de :

  • Un ancrage légal et décrétal de l’objectif afin d’être neutre en CO2 d’ici 2050. Des objectifs intermédiaires devront également être fixés afin de réaliser d’importantes réductions des émissions au cours des cinq prochaines années. 

  • Un plan d’investissement ambitieux avec un stimulant positif pour nos entreprises et la société au sens large. Ce plan d’investissement entrera en vigueur au plus tard fin 2022.

  • Une évaluation et des conseils indépendants quant à la politique menée.

Comment SOPREMA y contribue déjà ?

En tant que partenaire de l’institut de recherche scientifique neutre Pixii (la Plateforme Maison Passive), SOPREMA est étroitement impliquée dans la transition vers une société durable

Nous jouons également la carte du respect de l’environnement dans notre R&D et notre production. Nous tendons en outre vers un cycle de matériaux fermé et axé sur l’avenir : choisir des matières premières naturelles, produire en recourant à des sources d’énergie renouvelables, fabriquer des produits économiques à l’usage et qui durent longtemps, et adopter une réflexion circulaire dans le processus de construction. 

À cet égard, la gamme d’isolation naturelle PAVATEX à base de fibres de bois est un exemple d’innovation écologique qui boucle la boucle de la durabilité. La matière première se compose de résidus de bois issu de forêts gérées de manière responsable. Le processus de production est très performant et optimisé sur le plan écologique. Le produit fini présente une valeur d’isolation supérieure, dure des décennies et devient ensuite la matière première pour produire de l’énergie neutre en CO2. Avec PAVATEX et les innovations à venir, SOPREMA démontre que ceux qui travaillent durablement à l’avenir en ressortent gagnants.