Un air de mystère

 
FA_ENIGMA-by-NEOLITH2.jpg

L’histoire d’ENIGMA débuta avec la vision du célèbre chef catalan Albert Adrià de créer un nouveau projet de restaurant « de glace et énigmatique » dont le but était de refléter tant sa cuisine comme sa longue carrière. Sa vision prit forme lorsque le cabinet RCR Arquitectes, lauréat du prix Pritzker 2017, décida de concrétiser son idée conceptuelle en aquarelles et de lui donner vie avec l’aide de Neolith® by TheSize, fabricant et créateur de Pierre Frittée. L’intérieur envoutant et hors du commun d’ENIGMA prit corps grâce non seulement à une collaboration incroyablement créative et étroite, mais également à l’expertise et le savoir-faire de Neolith.


Adrià travailla pendant trois ans sur la projet conceptuel afin de s’assurer que son passionnant projet soit un véritable succès. Le chef, célèbre pour sa cuisine expérimentale et ses menus surprenants, souhaitait créer un environnement immersif ayant la force de captiver ses commensales. La cuisine et les menus du chef sont fortement influencés par l’atmosphère qui les entoure, par conséquent, l’intérieur se devait de refléter que : « Le type de cuisine que nous offrons est déterminé par l'espace. Si nous étions, par exemple, entourés de nature, nous cuisinerions des plats entièrement différents » explique-t-il.

Du papier à la dalle

Le moment décisif en ce qui concerne le design vint lorsque RCR, en collaboration avec l'architecte Pau Llimona, créèrent une aquarelle sur deux feuilles de taille A3 qui devait s’appliquer aux planchers, aux murs, aux salles de bains, aux plans de travail de cuisine, aux armoires et aux systèmes d’extraction. Toutefois, jamais auparavant, une aquarelle n’avait été réalisée en Pierre Frittée, ce qui posait donc un défi sans précédent. Carlos Garcia, concepteur de produit chez TheSize, explique : « Nous devions étendre le design d’origine tout en veillant à conserver la qualité de définition offerte par le motif original. Chaque pixel correspondait à deux mètres du plancher final ». Suite à un travail de D-R, Neolith développa une technologie permettant de recréer le design sur des dalles et ainsi créer une réplique parfaite du motif.

Une fois cela fait, il fut nécessaire de faire correspondre les couleurs avec exactitude, car les tonalités bleues et vertes nécessaires s’avèrent être des teintes peu habituelles en ce qui concerne les surfaces frittées. L’intensité des couleurs devait s’adapter aux autres matériaux et décorations du restaurant afin d’obtenir un environnement uniforme, submergeant complètement les convives. Le cahier des charges des architectes fut pleinement satisfait grâce à la technologie exclusive d’impression numérique de décoration NDD (Neolith Digital Design).

Les architectes souhaitaient que chaque dalle ait une texture irrégulière comme Riverwashed de Neolith, mais toutefois une brillance subtile afin d’offrir une surface multi-sensorielle - attrayante visuellement et qui invite à toucher. « Neolith est un matériel contemporain offrant de nombreuses propriétés. Nous avons été énormément surpris par les possibilités qu’il offre, que d’ailleurs nous utilisons aujourd’hui pour d’autres projets », explique RCR.

Installation

Le plancher s’avéra être le plus grand défi, en raison de son ampleur. Chaque dalle est unique et toutes les dalles doivent être parfaitement assemblées afin d’offrir un design continu. Cependant, la seule façon d’avoir une vue d’ensemble du puzzle demandait d’avoir une certaine capacité créative à résoudre les problèmes et une perspective différente. Dans un premier temps, Neolith posa la totalité du plancher hors site et utilisa un drone pour prendre des photographies aériennes afin de s’assurer qu’il n’existait aucune anomalie.

RCR Arquitectes/P. Llimona conçurent un espace organique parsemé de courbes et d’allées étroites, requérant que les dalles soient coupées en six fragments plus petits, le plus petit d’entre eux ayant une largeur de seulement 3 cm. Une précision extrême était absolument essentielle pour garantir l’uniformité du motif aquarelle.

En s’inspirant d’une carte, un système de coordonnées fut créé, en étiquetant exclusivement chacune des dalles afin d’en connaitre la position exacte au sein du projet. Ainsi, les installateurs se trouvant sur place purent assembler l’intérieur comme s’il s’agissait d’un puzzle.