Belval, une notoriété à construire

 
FA_Belval-vue-panorama.jpg

Sur l’ancien site de la plus grande aciérie du pays, l’université luxembourgeoise s’invente un avenir singulier. Après l’acier et la finance, le Grand-Duché parie aussi désormais sur l’économie du savoir et l’innovation.

A 20 km de la capitale Luxembourg, sur l’immense friche industrielle délaissée après un siècle d’activités par l’aciérie luxembourgeoise, nos voisins grand-ducaux ont imaginé bâtir leur unique université du futur (écho du 25/4/2016 > FA web) sur une surface grande comme… 170 terrains de foot. Les quelque 122 ha s’étendent à cheval sur les communes d’Esch-sur-Alzette et de Sanem, et ont fait l’objet d’un plan directeur commandé par le développeur Agora et établi le bureau néerlandais JC Coenen, lauréat d’un concours d’architecture lancé déjà en 2001. Fenêtres sur le passé, les deux anciens hauts fourneaux conservés sont le point d’ancrage du développement urbain étalé sur plusieurs décennies.

S’y greffent campus, divers quartiers et lieux publics:

  • Terrasse du Haut Fourneau > campus + R&D, archives nationales, salle de concert Rockhal, centre culturel

  • Square Mile à structure «serrée» > résidentiel dont les tours Capelli, services, commerces

  • parc Belval et plateau St-Esprit > poumon vert

  • Belval sud > zone urbaine aux bâtiments en terrasses; 550 logements attendus d’ici 2027

  • Belval nord > ensemble résidentiels construits autour de cours intérieures

Coexistences

C’est évidemment d’abord une ville universitaire aux 20.000 employés, chercheurs et étudiants. On y trouve déjà du tertiaire, des centres de recherche, des entreprises, des pépinières et incubateurs comme 11h45 conçu par Arlette Schneiders Architectes. Au total, la fonction résidentielle accueillera, elle, entre 7 et 8.000 nouveaux habitants. Au cœur du campus, les vestiges de l’ex-Arbed ArcelorMittal côtoient des immeubles ultra-contemporains, aux allures minimalistes : Maison de l’innovation, du livre, du savoir, polygone doré de la future Maison des arts, ….

Dans l’exosquelette de l’ancien hall industriel Möllerei, la bibliothèque universitaire conçue par Valentiny hvp Architects ouvrira en octobre prochain. Le campus sera aussi doté d’un hôpital. L’investissement déjà consenti est colossal: 950 millions €, pour ce qui s’apparente à une espèce de Silicon Valley en devenir au cœur de l’Europe. Car cette université unique est jeune, c’est même la plus jeune d’Europe de l’Ouest. Destinée d’abord à des étudiants internationaux – 55% d’entre eux sont étrangers –, sa fondation remonte à 2003, dans un pays ne comptant qu’un peu plus d’un demi-million d’habitants. Notoriété, rankings, vie estudiantine et culture académique restent à l’état de friches.

© Valentiny hvp Architects (biblio); Belval Campus; Arlette Schneiders Architectes (incubateur 11H45); JC Coenen (plan ensemble)

Par Philippe Golard