Méga-chantier hospitalier en vue ?

 
FOCUS-Vivalia-2025-Houdemont.jpg

Un méga-hôpital du futur émerge en province du Luxembourg. Le CHR-CS Houdemont pourrait regrouper jusqu’à 720 lits. Le conseil d’administration de l’intercommunale Vivalia vient tout juste de rendre sa copie à l’exécutif wallon pour obtenir un soutien financier de poids. Les premières vues extérieures sont connues.

Pour affronter les défis des booms démographiques et populations à l’espérance de vie bien plus longue, certes on rationnalise, reconditionne, ferme ou rase les vieux coucous dépassés; mais on construit également de grands pôles hospitaliers, généralement urbains. Et pas seulement à Charleroi (GhdC ; écho du 22/2/2017 > F web), Bruxelles ou Liège (échos des 9/3/201612/12/2017 et 6/3/2018 > FA web) avec des associations momentanées spécialisées: Assar-MA2-VK group ou Assar-Artau, Reservoir A+VK Architects, AW Architectes, … Le plus gros employeur de la province à l’ardeur d’avance (Luxembourg), Vivalia, veut faire de même d’ici 2025 à Habay/Houdemont. Mais ce méga-chantier cristallise un certain nombre de vives oppositions, notamment gaumaises et des communes de l’arrondissement arlonais disposant déjà d’infrastructures à Arlon, Bertrix, Virton, Bastogne et Libramont.

Ouf, copie rendue 

Définitivement approuvé en août dernier par un conseil d’administration pourtant divisé, un Plan directeur Vivalia 2025 prévoit un partenariat couvrant les besoins avec un bi-site généraliste, à organisation médicale unique: un pôle Nord marchois irradiant jusqu’au SE namurois et un tout nouvel pôle centre-sud, d’Arlon à Libramont, regroupant 720 lits (initialement 600) sur quelque 78.000 m2 à Houdemont-Habay en bordure d’E411. Ici, en auteurs de projet désignés à l’issue d’un appel d’offres européen remontant à l’hiver 2017, une équipe à nouveau pluridisciplinaire est à la manœuvre. Celle-ci est formée du GIE Vecteur A (bureaux d’architectes luxembourgeois A.3 (Arlon), Alinéa ter (Habay) et BGS-BNS) et du bureau d’architecture Archipelago/BAEV (Bruxelles). Et, côté études et ingénierie, de MR Engineering, Greisch, Apsis Santé/Constructivas.

Comme la Flandre à 14 bassins hospitaliers, la Région wallonne entend fonctionner avec des pôles d’excellence médicaux aux moyens adéquatement répartis. Les trajectoires budgétaires prévoient une enveloppe quinquennale d’1,2 milliard € à cet effet. Fin août, l’intercommunale Vivalia a déposé un dossier de 5.000 pages dans le cadre de l’appel à projets hospitaliers de la Région wallonne. L’Agence wallonne pour une Vie de Qualité (AViQ) va l’examiner pour aider le gouvernement wallon à la prise de décision. En cas de feu vert, l’éventuel soutien financier wallon pèsera lourd: deux tiers (355 millions €) de l’enveloppe pour l’hypothétique construction du CHR-CS Houdemont, dont on connaît désormais quelque esquisses extérieures signées Archipelago baev & Horoma. Le tiers restant serait assuré sur fonds propres par Vivalia, un fonds d’investissement et des capitaux provenant de médecins intéressés.

© Archipelago baev & Horoma (architectural vizualisation)/Vivalia

Par Philippe Golard

FOCUS-Houdemont.jpg