Ovni culturel à Dundee

 
FOCUS-Design-Society-Shenzhen-Chine.jpg

Septembre, mois traditionnellement réservé aux amoureux du patrimoine en Europe, l’ovni culturel signé par le bureau Kengo Kuma & Associates ouvre ses portes à Dundee. Dans sa partie nord-est, la patrie du single malt se dote ainsi d’un tout premier musée consacré au design, s’inspirant des falaises bordant le littoral est de l’Ecosse.

Avant-poste de son éponyme aîné londonien, le V&A de Dundee (nord-est Ecosse) ouvre ses portes, après huit ans d’incubation. C’est le tout premier musée du design à s’établir sur le sol écossais, s’inspirant largement des spectaculaires falaises bordant son littoral est. Budget: près de 90 millions pour ce bel objet ancré sur l’une des rives de la Tay, saluant le mois dévolu traditionnellement aux Journées du patrimoine un peu partout en Europe. L’architecte-star Kengo Kuma (KKAA) en a imaginé les contours. D’autres l’avaient précédé pour le compte des plus grandes institutions culturelles du monde: Louvre (Abu Dhabi, Jean Nouvelécho du 21/11/2017 > FA web), centre Pompidou (Metz, Shigeru Ban+Jean de Gastines+Philip Gumuchdjian; échos des 1et 5/12/2017 > FA web) ou encore Guggenheim (galeries > Helsinki de Moreau Kusunoki Architectes, Vilnius et Abu Dhabi).

1er hors Londres 


Pour ce nouvel objet culturel venu d’ailleurs, le Japonais a en effet remporté le concours d’architecture lancé en 2010 outre-Manche. La short-list comprenait d’autres talents comme SnøhettaSutherland Hussey HarrisSteven Holl ArchitectsDMAA ou REX en étaient également. V&A Dundee est le tout premier avant-poste permanent du célèbre Victoria and Albert Museum de Londres qui collabore déjà avec d’autres institutions comme Design Society, hub ‘nouvelle culture’ – mode, technos, mobilier – ouvert en décembre dernier à Shenzhen (Chine), dû à Fumihiko Maki (Maki & associates). Premier du genre au Royaume-Uni et en préfigurant peut-être d’autres, ce partenariat exceptionnel veut poser ce nouveau centre international de design comme une célébration permanente des héritages culturels de l’Ecosse.

Faite essentiellement de béton, l’architecture néo-brutaliste retenue pour Dundee tranche avec une autre création en cours du Nippon, le futur stade olympique des JO de Tokyo de 2020 et sa prédilection affichée pour le bois. En Ecosse, la nouvelle structure est revêtue d’un épiderme aux lignes horizontales reproduisant les impressionnantes falaises bordant la côte. L’intérieur, lui, est largement tapissé de bois (virtual tour; 3’14’’). Les différentes galeries structurent le bâtiment, abritant notamment la reconstitution à l’échelle 1/1 de l’Oak Room, célèbre salon de thé sis Ingram Street et conçu par Charles Rennie Mackintosh, architecte écossais du XIXe et l’un des chefs de file de l’Art Nouveau. L’expo inaugurale s’arrête sur l’apogée des croisières transatlantiques.

© KKAA/Hufton+Crow

Par Philippe Golard